Chers Adhérents, chers Amis,

Chaque année, quand vient le moment de présenter les vœux de l’UDVN 83 pour la nouvelle année, je me demande si elle ne va pas être encore pire que la précédente pour l’environnement. Car, en ce moment, la nature n’est pas vraiment une priorité pour nos élus, les services de l’État, et même la Justice. Le mot d’ordre est plutôt : « Laissez construire ou polluer n’importe quoi, n’importe où, plutôt que de perdre des emplois ». Même si les emplois prétendument sauvés consistent à scier la branche sur laquelle nous sommes tous assis, et qu’on n’en crée guère dans le développement durable. La seule croissance qui en résulte est celle du nombre de passe-droits en matière d’environnement.

Je me console comme je peux, en pensant à tout ce que l’UDVN 83 et ses associations ont réussi à protéger depuis plus de quarante ans : Finalement, le Var a conservé plus d’espaces naturels intacts que les départements voisins, surtout sur le littoral. Faut-il déplorer que la bouteille soit déjà à moitié vide, ou se réjouir qu’elle soit encore à moitié pleine ? À mon avis, l’important, c’est de continuer à appuyer sur le bouchon pour limiter les fuites, même si cela devient de plus en plus difficile.

Pour ce faire, le bureau de l’UDVN 83 souhaite à ses associations, ses adhérents, et à tous ceux qui défendent encore la nature, pour l’année 2016, toute l’énergie nécessaire, la santé, la prospérité, et tout le bonheur possible.

Pour l’UDVN 83, le président, R. LOPEZ

Laisser un commentaire